Danger représenté par les poteaux creux pour l’avifaune

Le GEOCA (Groupe d’Etudes Ornithologiques des Côtes d’Armor) agit dans le département pour l’étude et la protection de l’avifaune.

Entre autres, en coordonnant des enquêtes participatives comme le comptage régional « Oiseaux des jardins », notre association vise à impliquer tous les citoyens dans cet enjeu de biodiversité. Le succès de telles actions montre un véritable engouement de la part de nos concitoyens pour sa préservation.

Le GEOCA nous informe d’un sujet préoccupant pour la biodiversité, qui peut être très facilement solutionné : les poteaux et autres cavités creuses. En effet, les poteaux ou les panneaux de signalisation non-obsturés à leur sommet représentent des pièges mortels pour les oiseaux de nos villes et de nos campagnes mais aussi pour les petits mammifères. « Quand un oiseau tombe dans l’étroitesse d’un tuyau, il ne peut pas déployer ses ailes pour en sortir, ni s’agripper aux parois lisses. L’issue est toujours la même : l’animal piégé meurt de faim et d’épuisement. La résistance au stress d’une mésange et la privation d’eau peut la laisser agonisante durant 4 jours … »

Diffusion du guide d’actions, campagne nationale : Cavites.pieges.faune-ASPAS-LPO.A5