Fête de la fin des Tap

Le vendredi 06 juillet 2018, jour de la fin de l’école, une petite fête était organisée à la Salle des Fêtes pour marquer « la fin des Tap » sur le RPI du Ninian (Laurenan-Gomené).

Les intervenants des différents ateliers, qui sont intervenus durant ces 4 années de fonctionnement, avaient été invités à ce petit moment.

Les ateliers ont été très divers : ateliers d’écriture, des jeux traditionnels, des voyages à travers les livres, de la musique, du cirque, des danses bretonnes, de la cuisine, de la vannerie, du jardinage, du théâtre, des jeux de société, des arts plastiques, du chant, une initiation aux premiers secours, du gallo, des jouets en bois, de la relaxation, du cross kids, du bricolage, la découverte des métiers, une émission de radio, …

Une organisation encadrée par Aurélie Roblet, coordinatrice des Taps.

Les enfants, au sein de leurs ateliers de ce 5ème cycle, avaient préparé des animations : du théâtre, encadré par Anita Guillaumel et une chanson sur « la fin des Tap », animée par Sybille Latour mais aussi une séance de radio enregistrée à la médiathèque, avec Gaël Squiban. Une chanson émouvante et chouette en paroles interprétée et composée par l’atelier musique.

L’équipe enseignante, des élus de Gomené, des bénévoles et quelques parents ont pu apprécier leurs talents. Merci aux intervenants qui ont pu se rendre disponible lors de cet après-midi « d’au-revoir » (Alizée Figuière, Christelle Dechelle, Joseph Matta, Claire Agaisse, Louisanne Massé, Myriam Barbé et Linda Brunel).

A l’issue de ce temps, Madame le Maire a remercié Aurélie pour son investissement, tout en lui offrant 1 bouquet de fleurs.

N’hésitez pas à consulter, par le biais du lien ci-dessous la vidéo de Gaël Squiban :

Les TAPs à Laurenan – Commune dynamique du centre Bretagne (Côtes d'Armor) c'est fini… alors avec un pincement au coeur… les jeunes nous disent " au revoir" en musique.

Publiée par Gael Squiban sur Samedi 7 juillet 2018

                                                                                   Merci encore Aurélie