Budget

 

Le Budget Communal est voté chaque année ; il est le reflet des prévisions de dépenses et recettes de l’exercice et est valable pour l’année civile correspondant

Pour être opérationnel, il doit être voté (c’est à dire approuvé) par le Conseil Municipal. Le budget est élaboré par les élus, à partir des projets d’aménagement (voirie, bâtiments…), des dépenses de fonctionnement (liées au personnel, chauffage des bâtiments, fonctionnement de l’école…).

Le budget se compose de 2 sections :

- L’investissement (dépenses et recettes),

- Le fonctionnement (dépenses et recettes).

Les dépenses de fonctionnement correspondent aux « petites dépenses habituelles » non rattachées à un projet spécifique d’investissement, constituées principalement de : frais de personnel, frais généraux, entretien des matériels et bâtiments, chauffage, frais de cantine scolaire, intérêts des emprunts, subventions aux associations ….

 

Les dépenses d’investissement correspondent aux gros travaux couteux et amortissables portant sur les bâtiments publics, l’achat de véhicules, aménagements de terrains… généralement financés pour partie par emprunts et subventions.

 

Le budget doit être parfaitement équilibré pour chacune des sections, c’est à dire que les recettes (issues des impôts) doivent couvrir les dépenses.

Après le vote du budget, un exemplaire est adressé à la Sous-préfecture de Dinan qui le vérifie et le valide ; un exemplaire est également adressé à la Trésorerie.

Notre Commune gère 4 budgets, à savoir :


- le budget principal de la commune,

Le budget primitif est prévisionnel. Les crédits peuvent être ajuster en cours d’année à la hausse comme à la baisse via des décisions modificatives (DM). ces dernières doivent respecter la même réglementation que celle qui s’impose aux budgets primitifs.

Le montant des subventions peut augmenter. En effet, certains associations n’ont pas encore déposé leur demande écrite. Ce montant sera régularisé en avril 2015.

* La baisse de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) :    Le désengagement de l’Etat

La dotation forfaitaire des communes, composante de la DGF est la principale dotation de l’état aux collectivités locales. Elle est essentiellement basée sur les critères de la population et de la superficie. Pour la commune de Laurenan, les aides de l’état via la DGF baissent une nouvelle fois en 2015 :

 

- le budget annexe assainissement (correspondant à la station d’épuration),

- le budget annexe Auberge du Ninian


- le budget annexe du Lotissement

 

Evolution de la fiscalité directe locale  :

Ces taux sont maintenus depuis plusieurs années.

 

 

Comments are closed.